La ville d’Istanbul est traversée par l’étincelant détroit du Bosphore, qui s’ouvre sur la mer Noire. Cette voie de navigation commerciale millénaire a donné à la ville une culture dynamique, creuset et véritable point de rencontre entre l’Orient et l’Occident.

Si vous êtes en déplacement d’affaires pour une visite éclair, ou bien si vous faites escale un jour ou deux au cours d’un grand voyage, il vous sera facile de vous en tenir aux attractions reconnues ayant fait leurs preuves, telles que le spectaculaire grand bazar, ou la Mosquée bleue. Entendons-nous bien, ces sites merveilleux valent certainement le détour, mais si vous voulez vraiment lever le voile sur cette ville enchanteresse, voici quelques-uns des plus beaux secrets enfouis, souvent négligés.

Gettyimages 523525434

Offrez-vous une heure de flânerie au Musée d’art moderne d’Istanbul. Crédits : Getty Images/​Moment RM.

Le Musée d’Art moderne d’Istanbul

Du fait de la richesse historique millénaire d’Istanbul, il est facile de passer à côté de la scène florissante d’art moderne. Venu relativement récemment enrichir la ville, le Musée d’Art moderne d’Istanbul fut aussi le premier du genre lorsqu’il ouvrit ses portes en 2004. Le site au bord de l’eau est magnifique, à deux pas du quartier de Galata, où la vie nocturne bat son plein.

Istanbul Modern Artists In Their Time Collection Exhibit Photo Copyright Murat Germen

Vous y découvrirez toutes sortes d’œuvres évocatrices. Il y a des expositions permanentes et temporaires, ainsi qu’un programme annuel international de films d’artistes qui aborde une nouvelle thématique chaque année. Le cinéma programme aussi des films art et essai, et des visites guidées et individuelles sont organisées pour qui veut en savoir davantage. La plupart des visites durent 45 minutes. Si vous venez cet été, ne manquez sous aucun prétexte l’exposition « Artists in Their Time ».

Alaturca5 E

Chasse aux trésors dans A la Turca. Crédits : A la turca.

A La Turca

Si vous désirez vraiment vous plonger dans l’histoire de la cité, peu d’endroits rivalisent, en termes de révélations et de trésors exposés, avec le magasin d’antiquités A La Turca. Au cœur du quartier de Çukurcuma qui regorge de bars animés où le café turc, très fort, coule à flots, vous pourrez savourer l’atmosphère qui vaut le détour, même si vous n’avez pas de projet d’achat.

9 E

Crédits : A la Turca.

Même parmi une multitude de magasins d’antiquités, A La Turca sort du lot. L’ambiance y est conviviale, avec ses planchers en bois, sa cheminée, et l’accueil chaleureux du propriétaire de la boutique qui vous offre son vin de cerises. Une myriade de curiosités et de perles rares attendent d’être dénichées par un œil expert ; vous y trouverez d’authentiques cafetans, des broderies ottomanes, des meubles et poteries, entre autres. C’est l’endroit idéal où débusquer l’objet pour vous faire plaisir voire offrir, et pour vous initier en quelques cours à l’histoire de l’Empire ottoman.

Rahil Rupawala6

Pour admirer les collections de voitures anciennes, rendez-vous au Musée Rahmi M. Koç d’Istanbul. Crédits : Rahil Rupawala

Musée Rahmi M. Koç

L’idée d’associer un musée de l’industrie à Istanbul ne paraît pas évidente à priori, mais le Musée Rahmi M. Koç est un autre must de la cité, un petit plus qui fait la différence. Dédié à tous les aspects des transports, de l’industrie et de la communication, le musée présente une foison d’objets, depuis les collections rutilantes de voitures anciennes, jusqu’aux expositions de calèches en parfait état de conservation.

18098229795 Fddd328A6C K 1

Crédits : Rahil Rupawala.

Le musée possède son propre planétarium qui fera le bonheur des enfants, et le vôtre, si les étoiles vous fascinent. Pour un supplément d’impressions fortes, vous pourrez explorer l’ancien sous-marin de guerre de la marine australienne, d’une longueur de 93 mètres qui est amarré à côté du musée. Les jardins au bord de l’eau et les cafés environnants offrent des opportunités aux visiteurs pour se relaxer avant ou après la visite.

Choice Hotels - Istanbul