Cover photo: Le château de Neuschwanstein, Bade-Wurtemberg.

Loin de la foule estivale peuplant la Piazza San Marco à Venise et longeant la plage de Barceloneta à Barcelone, voyager en automne devient un détachement paisible de la norme. Les températures chutent partout en Europe faisant tomber des ombres roussâtres sur les arbres somptueux, alors que la fin des vacances scolaires annonce la clôture de la haute saison touristique et le début d’une période plus calme et décontractée.

Pour tirer le meilleur profit de cette période fraîche et colorée de l’année, voici quatre destinations européennes qui non seulement sortent un peu des sentiers battus, mais qui offrent aussi un cadre douillet parfait pour les balades automnales.

10538766463 E3A37A8Bab H

Faites un tour de grande roue à la fête foraine Bremer Freimarkt. Photo: Faldrian.

Rendez-vous à la fête foraine de Brême

L’automne marque le début de nombreuses des festivités les plus populaires d’Allemagne : Oktoberfest se tient à Munich à partir de la mi-septembre, pendant que début octobre, le Festival des Lumières illuminé les monuments célèbres de Berlin pendant toute une semaine. Brême, ville maritime du nord-ouest de l’Allemagne s’étendant le long des rives du fleuve Weser, prend elle aussi part à l’action saisonnière en accueillant le Bremer Freimarkt du 13 au 29 octobre.

Étant le plus ancien festival allemand et l’un des plus grands de son genre dans le pays, le Bremer Freimarkt regroupe plus de 50 attractions palpitantes, notamment la classique grande roue et un train fantôme donnant la chair de poule. En plus des attractions, la fête foraine offre un large éventail de produits locaux de qualité pour régaler votre palais, tels que le Klaben (gâteau façon stollen aux raisins secs et au beurre, version Brême) et les Kluten (un chocolat fondant à la menthe ayant la forme d’un domino). La semaine commence même avec une inauguration proposant une grande parade de chars de carnaval et un feu d’artifice, que vous pouvez admirer depuis les rives du fleuve avec une Beck’s (une bière locale célèbre) à la main.

Gettyimages 521383493

Passez vos après-midi d’automne à vagabonder à travers la Forêt-Noire.

Craquez pour Bade-Wurtemberg

Direction le sud-ouest de l’Allemagne jusqu’à Bade-Wurtemberg : un État montagneux bordant la France et la Suisse, où se trouvent la Forêt-Noire de conifères et la source du Danube. Alors que la foule estivale s’estompe, explorez les villes et villages traditionnels médiévaux aux toits de chaume, tels que Schwäbisch Hall dans la vallée de la rivière Kocher. Bâtie sur les rives fortifiées et entourée d’une campagne luxuriante, cette ville possède beaucoup de maisons à colombages emblématiques de la région avec des façades colorées, qui ressemblent à une page illustrée d’un livre de conte de fées des frères Grimm.

En plus des zones boisées montagneuses à l’ouest de Bade-Wurtemberg, les randonneurs fervents ont aussi les montagnes du Jura souabe à l’est et ses nombreuses routes modérées à explorer, telles que le sentier sensationnel autour de l’Uracher Wasserfall (une chute d’eau de 37 mètres de haut). À 30 minutes de voiture de ce spectacle de la nature, vous trouverez une autre vue pittoresque et spectaculaire où le Château de Liechtenstein datant du 19e siècle repose sur son noble promontoire au sommet d’une falaise.

Domaine National De Chambord ©Léonard De Serres

Contemplez le Château de Chambord.

Explorez les châteaux du centre de la France

À seulement une heure au sud de Paris, la vallée de la Loire au centre de la France a longtemps été une région fertile de spectaculaires collines et vignobles vallonnés, parsemés de châteaux féodaux et de forteresses extravagantes. Vous y verrez les immenses flèches de la Renaissance française du somptueux Château de Chambord dans le Loir-et-Cher, ainsi que le gigantesque pavillon de chasse de François Ier dont la construction a pris 28 ans et qui fut achevé en 1547.

Entre Sully-sur-Loire et Chalonnes se trouve un site inscrit au patrimoine culturel mondial de l’UNESCO composé, entre autres attractions, du parc naturel régional Loire-Anjou-Touraine. S’étendant sur plus de 100 km de large, cet espace vert offre des paysages époustouflants, parfaits pour les randonnées d’automne à travers le pays : de la Loire sinueuse avec ses lits majeurs bordés de haies aux forêts sauvages de Chinon, en passant par les flancs de coteau de craie secs où des herbes basses poussent sur la steppe.

Au sud-est, Bourges vaut le détour de par sa magnifique cathédrale : un chef-d’œuvre de style gothique qui arbore encore quelques-uns de ses vitraux originaux du 13e siècle.

Gettyimages 177096616

Errez sans but à travers les villages des Cotswolds.

Partez en randonnée dans les Midlands

Dans les Midlands, l’Angleterre idyllique de jadis est encore présente dans certains villages pittoresques aux toits de chaume tels que Shottery dans le Warwickshire et Knipton dans le Leicestershire. Cette région centrale du Royaume-Uni est également le berceau des Cotswolds, désigné comme une Area of Outstanding Natural Beauty (espace à la beauté naturelle exceptionnelle) du fait de ses champs légèrement vallonnés et de ses anciens bois qui deviennent rouges et dorés pendant les mois d’automne. Baladez-vous sur les bords de la River Windrush près de Burford et à travers les pittoresques villages jumeaux d’Upper and Lower Slaughters, avec leur ancien moulin à farine et leur ruisseau calme. Pour terminer votre journée, installez-vous dans un fauteuil au coin du feu dans l’auberge douillette de The Black Horse à Naunton.

De l’autre côté dans les Midlands de l’Est, la ville de Lincoln possède une cathédrale médiévale et une copie de la Magna Carta mais elle offre également quelques restaurants fabuleux étoilés au Michelin, tels que le Jews House Restaurant au 15 The Strait. Essayez leur panse d’agneau rôtie, provenant de bétail d’élevage local et servie avec de la terrine de pommes de terre et de la petite oseille acide pour finir une longue journée passée dehors dans l’air frais d’automne.

Choice Hotels