La gay pride de Birmingham, appelée Birmingham Pride, est l’une des plus grandes fêtes LGBT du Royaume-Uni. Cette célèbre parade flamboyante, qui se tiendra cette année le week-end du 27 et 28 mai, vaut bien de faire le déplacement pour un week-end à Birmingham. Et une fois sur place, vous pourrez profiter de tout ce que la ville a à offrir. Voici tout ce qu’il faut savoir sur la marche des fiertés de Birmingham ainsi que nos recommandations de restaurants, bars et clubs dans les environs.

La scène principale

Située au cœur du quartier gay de la ville, près de Hurst Street, la scène principale rassemble les têtes d’affiche et par conséquent les rangs les plus serrés. L’édition 2016 a vu se succéder les performances d’icônes de la pop comme Katy B, Tulisa et Liberty X. En 2017, la programmation promet d’être également un savant mélange de kitsch et de cool. La scène est proche des bars gay les plus animés de Birmingham, à l’instar du clinquant Nightingale Club et de l’Equator Bar à l’atmosphère conviviale.

Birmingham Pride Stage ©Urbexmatt 700X700

La scène de la Birmingham Pride ©urbexmatt

Avec une capacité de 2000 personnes, le Nightingale est le plus grand club gay de la ville ; attendez-vous à une foule compacte pour la Birmingham Pride. Vous avez la possibilité de réserver une table au club si vous voulez êtes sûr d’être aux premières loges avec vos amis.

L’Equator Bar est plus petit, plus décontracté, idéal pour faire le plein avec un copieux English breakfast avant que la musique ne démarre, ou pour une pinte fraîche plus tard dans la journée. En arrivant tôt, vous aurez peut-être la chance de trouver une place en terrasse pour regarder passer ce joyeux remue-ménage.

Eden Bar ©Ernestmenville 700X875

Eden Bar ©ernestmenville

Sherlock Street

Sherlock Street, qui accueille l’Eden Bar et le Core, est l’un des fiefs de la scène LGBT, qui devient plus électrique encore pendant la Birmingham Pride [link: Birmingham Pride]. Connu comme l’un des meilleurs bars gay de la ville, l’Eden Bar a accueilli lors de la dernière édition la performance exclusive de la star de synth pop des années 1980 Marc Almond. On compte parmi les autres artistes qui s’y sont produits Bonnie Langford et Stacey Solomon, dans un cadre plus intimiste que la grande scène.

L’atmosphère de ce pub traditionnel en fait également une destination de choix pour déguster un verre dans l’après-midi. L’endroit ne désemplira pas durant tout le festival. Présentez-vous bien avant le début des concerts si vous voulez être bien placé.

Le Core est un petit nouveau parmi les bars gay de la ville, mais il a déjà fait ses preuves. En option plus tard dans la nuit, ce lieu tapageur et atmosphérique est idéal aux petites heures du matin. La décoration associe néons classiques et lumières arc-en-ciel sur la piste de danse, avec des coins plus calmes pour reprendre son souffle sur des sofas Chesterfield entre deux sets.

Où manger

Avant d’assister à un spectacle ou d’enflammer la piste de danse du côté de Sherlock Street, arrêtez-vous non loin pour dîner sur Bishop Street, au restaurant coréen MODU, à la décoration simple et stylée. Rien de tel que les saveurs épicées et acidulées de cette cuisine coréenne traditionnelle pour commencer votre soirée en fanfare.

Découvrez la Birmingham Pride 2017 en mai. Billets : de £12,50 (autour de 15 €) à £59 (autour de 68 €).

Choice Hotels - Birmingham