Cover photo: « Abracadabra » de ArtEventia au Festival D’Art Pyrotechnique 2016. Signé Christophe Blanc.

Après que Cannes a rangé pour l’année le tapis rouge de son célèbre festival du film, la ville devient le théâtre d’une des plus importantes compétitions de feux d’artifice au monde. Durant les mois de juillet et août, le ciel au-dessus du port de Cannes est illuminé par un spectacle de lumières : le Festival D’Art Pyrotechnique.

Depuis 20 ans, les plus grands pyrotechniciens du monde (créateurs et préparateurs d’explosifs et de feux d’artifice) se rendent à cet événement pour faire leurs preuves dans ce domaine artistique unique. Les équipes des pays conviés se rassemblent pour tenter de ravir les trois grands prix : la convoitée Vestale d’Argent, le Prix du Jury et le Prix du Public. Au moment de juger ces spectacles, le jury analyse l’originalité déployée dans l’utilisation du thème, de la mise en scène, de la couleur et de la musique.

La combinaison de ces éléments offre un spectacle éblouissant absolument unique. Ou, comme le dit lui-même Edouard Grégoire, le directeur artistique de la société pyrotechnique française ArtEventia : « Les feux d’artifice ont un côté magique, à la fois irréel et abstrait. Chacun peut se construire son propre univers en les regardant. Cela touche toutes les cultures, sans aucune distinction. »

Gettyimages 454090972
Musique magique : Pendant le Festival d’Art Pyrotechnique, les feux d’artifice illuminent le ciel de La Croisette. Offert par Jean Christophe Magnenet

Festival D’Art Pyrotechnique

Durant six nuits en juillet et août, le Festival D’Art Pyrotechnique offre au public certains des plus beaux feux d’artifice au monde. C’est une bataille de couleurs, de sons et de lumières, où chaque démonstration se concentre sur un thème en particulier. Les péniches partent en mer dans la baie qui sépare les Îles de Lérins et la Pointe de l’Estérel, à la beauté préservée, dans un festival de feux d’artifice savamment élaboré. Les spectateurs enthousiastes se réunissent sur le front de mer et se bousculent pour avoir la meilleure vue.

En 2016, l’ArtEventia de Grégoire a remporté le prix spécial du jury, grâce à son spectacle extravagant « Abracadabra, La Magie ! » qui mélangeait des idées sur la magie blanche et la magie noire avec en fond sonore des rythmes spectaculaires. « L’écriture et la composition de spectacles pyrotechniques a toujours été une véritable passion », déclare Grégoire. « J’adore toucher le public, leur sensibilité, et les surprendre à travers la divine chorégraphie offerte par la musique et les feux d’artifice. »

Cette année, le festival se tiendra les 14, 21 et 29 juillet ainsi que les 7, 15 et 24 août, avec comme représentants le Canada, la France, l’Angleterre, l’Autriche, les Philippines et l’Italie. Chaque soir, le ciel sera le théâtre du spectacle offert par l’une des six équipes en compétition. La tâche est simple : concevoir une scène spectaculaire d’au moins 25 minutes qui allie feux d’artifice, technologie numérique et musique.

Johan Holländer, fondateur de la société finlandaise JoHo Pyro et gagnant du premier prix (la Vestale d’Argent) en 2016, explique : « La préparation des feux d’artifice est une gigantesque entreprise. Travailler sur l’eau et sur une distance de 400 mètres est un véritable défi technique. » Ces virtuoses des effets aériens ont de nombreux obstacles à franchir s’ils veulent décrocher le grand prix.

28867674446 Aa2D24736D O
Une combinaison gagnante : Le spectacle « Conquering the Rough Northern Seas » de JoHo Pyro au Festival D’Art Pyrotechnique 2016. Signé Maurits Verbiest.

Comment gagner à Cannes

Le festival de feux d’artifice de Cannes, l’un des plus vieux concours pyrotechniques au monde, est le lieu où les géants de cette discipline cherchent à impressionner. Cependant, il est crucial de savoir contrôler ses ambitions pour l’emporter. « Pour un pyrotechnicien, il est nécessaire de mettre son égo de côté et de se donner entièrement à sa création », déclare Grégoire. « Ils doivent être conçus pour le public, tout en conservant l’émotion et la personnalité artistique. »

La prochaine étape vers le grand prix ? Une bonne compréhension de l’espace « Je pense que la première chose à comprendre, c’est l’emplacement et la façon dont votre projet va fonctionner dans l’espace, afin de voir si le spectacle aura les bonnes dimensions », développe Grégoire. « Mais au final, ce qu’il faut surtout c’est choisir un très bon thème. »

Tous les quatre ans, les gagnants de la Vestale d’argent sont invités à participer à un événement où s’affrontent tous les champions pour la Vestale d’or. La dernière compétition pour la Vestale d’or a eu lieu en 2014, et a couronné la société russe Khan. Depuis, l’équipe a continué à développer des spectacles pyrotechniques pour le festival de film Vyborg et le 750ème anniversaire de la ville de Kaliningrad.

Cependant, les opportunités qui s’offrent aux vainqueurs de la compétition ne sont rien en comparaison à l’excitation vécue pendant la planification et le spectacle. Cela se ressent clairement, lorsque l’on interroge Holländer sur ce qui lui a permis de gagner en 2016. En fait, lorsque l’on rassemble tous les éléments pour réussir la performance, les feux d’artifice ne semblent être que le début, comme l’explique Holländer : « Le spectacle doit raconter une histoire qui capte l’attention du public du début à la fin. En fait, le plus important, c’est de saisir l’émotion entre la musique et les feux d’artifice. Si vous avez mis tout ce que vous avez dans la conception et parvenez à saisir cette émotion, alors la victoire est possible. »

Avec autant d’efforts investis derrière ces spectacles, rien d’étonnant à ce qu’ils captent l’attention de 200 000 spectateurs émerveillés chaque été. Si vous voulez voir ce miracle de vos propres yeux, nous vous conseillons fortement de vous rendre sur La Croisette à la nuit tombante pour siroter un cocktail en regardant passer les gens avant d’admirer le spectacle. Vous pouvez également profiter des toits de certains hôtels du front de mer pour observer le spectacle, ou avoir une vue meilleure encore du spectacle aérien depuis l’un des bateaux flottant dans la baie. Tout ce qu’il vous reste à faire ensuite, c’est de vous détendre et profiter des créations d’artistes comme Holländer et Grégoire.

Choice Hotels - Cannes