Ne vous laissez pas fourvoyer par les villes pittoresques aux rues pavées et les paisibles plages de galets de Normandie : cette région française a longtemps joué un rôle central dans l’histoire européenne. Elle fut une mémorable conquête de Jules césar en 56 av. J.-C., et 900 ans plus tard les Vikings l’envahirent. La culture nordique se retrouve dans le nom « Normandie ». Depuis lors, ce duché côtier a été meurtri par des batailles majeures qui résonnent encore de noms légendaires tels que Guillaume le Conquérant et Jeanne d’Arc.

Il y a du grain à moudre pour le bonheur des passionnés d’histoire, mais aussi, à la carte, une abondance de raisons de satisfaire les appétits plus épicuriens. Entre la généreuse Coquille St Jacques à la Normande, gratinée à la crème, et le succulent canard à la rouennaise, mijoté au cidre, le cœur de la gastronomie normande balance. Ces classiques de l’art culinaire et beaucoup d’autres constituent la nourriture idéale après une journée d’exploration des sites historiques normands.

Voici nos visites favorites pour vous aider à composer votre propre tableau du passé foisonnant de la Normandie.

Normandy Joan Of Arc Marko Kudjerski

Étudiez l’architecture de l’église Sainte-Jeanne-d’Arc. Crédits : Flickr/​Marko Kudjerski.

L’église Sainte-Jeanne-d’Arc de Rouen

L’héroïne et martyre française Jeanne d’Arc est un personnage incontournable de la guerre de Cent Ans depuis son éxecution au bûcher en 1431 dans la ville de Rouen. Là où elle fut brûlée, sur la Place du Vieux-Marché se dresse l’église Sainte-Jeanne-d’Arc. Cette structure moderne a été créée en 1979 par l’architecte Louis Arretche, qui avait contribué après la Seconde Guerre mondiale à redessiner bon nombre de bâtiments bombardés.

Gettyimages 530257860

Visitez aussi l’intérieur de l’église Sainte-Jeanne-d’Arc, qui est tout aussi impressionnant que l’extérieur. Crédits : Getty Images/​AWL Images RM.

Sur ses plans de l’église, Arretche décida de renouer avec une tradition normande millénaire de construire le toit comme un bateau retourné, tout en introduisant un élément de douceur et de modernité avec des lignes courbes. Ces aspects contemporains se mêlent harmonieusement à la série de vitraux du XVIe siècle qui furent sauvés et soigneusement conservés après la destruction de l’église Saint-Vincent pendant la Seconde Guerre mondiale. Un vitrail datant de 1530 est tout à fait étonnant : La verrière de la Crucifixion, sur fond de bleus océaniques profonds.

En sortant de l’église, vous longez un jardin floral et maraîcher, et prenez la direction du restaurant La Couronne côté sud de la place. C’est à deux pas, et on y sert, entre autres spécialités, une salade de langoustine aux mille saveurs.

14 Arromanches Les Bains Musée Débarquement 02 1

Crédits : Simon de l’Ouest, Wikimedia Commons.

Le Musée du débarquement

Une des plus célèbres batailles de la Seconde Guerre mondiale, le débarquement du jour J le 6 juin 1944 a préfiguré la défaite nazie, mais avec de lourdes pertes des deux côtés. Dix années seulement après cet événement historique, le Musée du débarquement fut le premier du genre à être érigé pour commémorer le débarquement.

Gettyimages 158909936

Allez faire un tour sur le site du port artificiel Muberry. Crédits : Getty Images.

Situé à Arromanches-les-Bains, lieu du débarquement (nom de code : Opération Neptune), ce musée est parmi les sites les plus visités de Normandie. Le bâtiment se dresse à l’emplacement original du Port Mulberry : un réseau de voies flottantes et de jetées artificielles assemblées en moins de neuf mois par les Britanniques, conçues pour suivre le mouvement des marées.

On trouve à l’intérieur du musée un diorama détaillé, avec un remarquable son et lumière, qui fait revivre la chronologie du jour J avec un réalisme saisissant. De même, le hall des alliés contient un trésor de collections d’uniformes très bien conservés, des cartes et équipements des différentes nationalités qui participèrent à la bataille de Normandie.

20228735444 A48Cdbecc2 H 1

La Fondation Claude Monet. Crédits : Andy Hay.

La Fondation Claude Monet

Le peintre impressionniste français Claude Monet a vécu dans sa maison de Giverny pendant plus de 40 ans, jusqu’à sa mort en 1926 ; il y a peint bon nombre de toiles, dont la série des Nymphéas. La maison aux volets verts se tient au milieu des jardins colorés que le peintre a lui-même cultivés. Une petite route sépare la maison des étangs de nénuphars emblématiques. Le visiteur peut en toute quiétude traverser le pont japonais et apercevoir les carpes fugaces nager parmi les pousses de bambou et le long des berges aux allées pavées.

7838344776 4F4881A453 O 1

Offrez-vous une flânerie dans le jardin de la Fondation Claude Monet. Crédits : Mat’s Eye.

Explorez la maison et l’atelier du grand maître et vous en apprendrez davantage sur la passion de Monet pour l’art japonais. Sa collection d’estampes orne les murs de la salle à manger aux teintes jaune de chrome ainsi que les salons généreusement lambrissés.

Après la visite, le restaurant Les Nymphéas vous attend Rue Claude Monet. Vous pourrez y goûter des plats confectionnés à partir des propres cahiers de recettes de l’artiste.

There are no travel guides for Normandie yet

Choice Hotels - Normandie